MJC Labastide Saint-Pierre maison des jeunes et de la culture

Édito du Président

Les 20 ans de la MJC

Que faut-il entendre par jeunesse ?

Rien n'est moins simple que de donner une définition précise de cette catégorie sociale. D'autant que celle-ci peut être analysée de différentes manières. La jeunesse peut, en effet, être considérée comme une classe d'âge, celle-ci étant elle-même découpée en plusieurs sous-groupes (les préados, les ados, les jeunes adultes, voire les “adulescents“). Elle peut aussi être considérée comme une période de transition entre l'enfance et l'entrée dans la vie adulte, marquée tour à tour par ces trois moments que sont l'indépendance financière, la décohabitation et la mise en couple. Enfin, la jeunesse peut être considérée comme un rapport entre générations, et la façon dont, à un moment donné, une société négocie et organise ce rapport entre générations.

Jeunesse ou Jeunesses
Une chose est sûre : la jeunesse est plurielle. En effet, pour de nombreuses raisons liées au sexe, aux ressources financières, à l'âge…, les jeunes ne forment pas un groupe unifié avec des pratiques et des valeurs communes. Il existe donc, non pas une jeunesse, mais des jeunesses avec de multiples visages. La pluralité signifie aussi considérer « la jeunesse » dans sa globalité, à savoir un public qui est transversal à plusieurs thématiques et politiques, que ce soit l'éducation, la santé, la formation, la mobilité ou encore la citoyenneté.

D'où vient-elle ?
Depuis la fin du XIXe siècle, trois figures de la jeunesse dominent l’intervention publique, qui varie en fonction des périodes. Très souvent, les politiques publiques se focalisent sur les deux premières figures : « la jeunesse-victime et « la jeunesse-menace ». Ainsi, la jeunesse peut être perçue comme devant être protégée de la crise économique ou encore comme une menace pour ses pratiques supposées déviantes, pour ses comportements de consommation «à risque» ou pour l'augmentation supposée de sa violence. A l'inverse, la figure de la « jeunesse ressource » est plus minoritaire, mais c'est celle qui permet pourtant de sortir de l'alternative précédente. La jeunesse apparaît comme une ressource à chaque fois qu'elle est associée à la résolution des problèmes qui la concernent dans des domaines aussi divers que l’éducation, la culture, la citoyenneté et l’insertion. Ces différentes figures expliquent donc la coexistence de plusieurs formes de politiques locales de jeunesse. Il existe autant de politiques jeunesses que de jeunesses.

Champs d'application
Trois composants sont indissociables d'une dynamique en direction des jeunes : « territoire acteurs-projet ». Le territoire n'est pas qu'un découpage institutionnel. Il est avant tout « un espace délimité et approprié par un groupe humain ». Il accueille des populations avec qui on doit partager les projets. Le territoire est donc l'expression de la vie sociale et intègre d'autres dimensions : sociologique, économique, physique, démographique. C'est par rapport aux territoires de vie des jeunes que doit se réfléchir une politique jeunesse. Les pratiques souvent intercommunales des jeunes tendent ainsi à placer les intercommunalités comme des acteurs incontournables en matière de réflexion, de coordination des actions et de mutualisation des ressources et des moyens. Cependant, l'échelle communale, celle de la proximité, reste indispensable dans la mise en œuvre de ces politiques. Une des conditions de réussite des politiques locales de jeunesse réside donc dans la bonne articulation de l'échelle locale « commune/intercommunalité ».
2015 – 2016 est pour la MJC de Labastide Saint Pierre un moment de challenge. Rien n'est réalisé au quotidien sans un objectif large et difficile à réaliser.
Si la charte des MJC approuvée et appliquée par celle de Labastide Saint pierre reprend sans ambiguïté les thématiques présentées ci-dessus, nous pouvons en toute humilité conclure que ce dispositif a agi depuis plus de 20 ans, agi avec force et vigueur et devrait être un acteur principal fédérateur et rassembleur des Jeunesses.
Il n'est de pire choses que l'exclusion et l'isolement, l'animation socio-culturelle que vous retrouverez dans le détail sur le site permet de créer un véritable lien entre les humains que le matérialisme environnant réduit insidieusement.
Le bureau, le Conseil Municipal de Labastide Saint Pierre, les Elus communautaires de la CCTGV sont conscients des problématiques et des actions à mener. Présents dans les organes de décisions de la MJC, on aura à cœur de se surpasser sur toutes les actions en direction des JEUNESSES unies, soudées, attentionnées et citoyennes.
Avant de vous laisser naviguer sur le site, partageons un moment de réflexion que nous offre un artiste contemporain proche de nous.
«  La jeunesse est la période où l'on se déguise, où l'on cache sa personnalité. C'est une période de mensonges sincères » Pablo PICASSO

Jean BUFFAROT

Les infos utiles de la Ludothèque

Jouets pour enfants à la ludothèque de Labastide Saint-PierreL'accès aux jeux est gratuit et ouvert à tous. Retrouvez le règlement intérieur en cliquant ici.

Les enfants sont sous la responsabilité des parents, ceux de moins de 8 ans doivent être accompagnés

Les jeux de la ludothèque sont en ligne, découvrez les en cliquant ici.

En savoir plus

Prochain Événement

Aucun événement n'a été trouvé

sam

23

Sep

Du 23 septembre 2017 à 10h00 au 24 septembre 2017 à 18h00

Festival du jeu

Tout afficher

Réseaux sociaux

Newsletter

Inscrivez votre adresse mail pour recevoir des informations sur les prochains événements et les nouveautés de votre MJC !